CFIP

Le projet CFIP est un projet réalisé pour le première fois par le Club des Jeunes Scientifiques Francophones de Guinée, en relation avec le projet d’éducation numérique de Microsoft. Il a pour objectif de réduire la fracture numérique qui existe entre les pays du Nord et les pays du Sud, d’une part, et les disparités d’accès aux outils numériques à l’intérieur du pays.

Dans les pays occidentaux, la quasi totalité des étudiants, élèves et écoliers ont un ordinateur, une tablette ou un smartphone, ou au pire accès à un ordinateur dans leurs écoles. Les forfaits téléphoniques et Internet sont d’un coût minime comparativement à ce qui se pratique notamment en Afrique, et une immense majorité de foyers ont des accès haut débit et illimité à la maison.

Il est va très différemment en Afrique ou les forfaits téléphoniques sont relativement chers comparativement aux coups de la vie, et les forfaits internet illimités presqu’inabordables, (par exemple au Bénin, il faut compter 15 000 FCFA pour un abonnement 6Go+, alors que le SMIG est de 40 000 FCFA). Si les opérateurs soucieux de maintenir leur clientèle offrent un service Facebook gratuit limité, la culture numérique reste limitée à quelques usages des réseaux sociaux. Nombreux sont les étudiants qui ne savent pas rechercher sur Internet, et éprouvent de grandes difficultés à utiliser un ordinateur.

Le projet CFIP se donne donc pour missions :

  • de créer des salles informatiques dans les écoles primaires et les établissements secondaires
  • de former les élèves et les enseignants à l’utilisation intelligente des outils numériques, à la recherche et la veille technologiques.
  • diffuser cette culture numérique dans tous les foyers de l’Afrique de l’Ouest

ceci dans le but de former des utilisateurs avertis et responsables, ayant acquis des compétences professionnelles dans leur utilisation d’un ordinateur, dès l’école primaire et jusqu’en dans leur vie professionnelle, capables de rivaliser sur le marché mondial du travail.

Ces formations, ayant le label AEP Microsoft (Authorized Educational Partner) se font à l’aide des outils pédagogiques fournis par Microsoft et par l’intermédiaire de formateurs spéciaux rompus à la pédagogie différenciée et l’utilisation de l’informatique dans les enseignements.

Notre première classe s’est ouverte dans une petite école d’Akossavié, Soleil Divin, avec un n-serveur une dizaine d’écrans terminaux tous alimentés par un panneau solaire installé à l’aide des services de la coopération allemande (GIZ), le 16 décembre dernier, au cours d’une cérémonie à laquelle assistait les notables du quartier.

Le CJSFB a fait appel à une association internationale pour se doter d’une soixantaine de postes informatiques et ouvrir au moins quatre nouvelles salles dans des établissements volontaires et se propose de généraliser dans les années qui viennent son dispositif à tout le Bénin, aussi bien dans l’enseignement privé que public.

Il se décline en :

PROGRAMME CFIP

Alphabétisation Numérique ayant pour objectif d’initier des cours d’apprentissage améliorés sur l’utilisation du numérique dès Le pré scolaire, pour permettre aux élèves d’atteindre un potentiel scolaire professionnel à travers des séances optimisées.

CFIP PRO 

Le CFIP PRO a pour vocation d’apporter une série de formation sur les logiciels professionnels touchant au graphisme, aux multimédias et à l’administration des systèmes d’exploitation.

CFIP VERT

Le CFIP  consiste à initier aux élèves à travers le numérique sur des applications instructives sur les notions de protection de l’environnement.

PROJET INNOVTECH

INNOVTECH consiste à initier les élèves ayant validés l’alphabétisation Numérique   à l’esprit d’innovation dans des espaces CIRI (Centre Informatique pour  les Recherche et l’innovation).